Diane Lebouthillier

Votre députée de


Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

Diane Lebouthillier

Votre députée de


Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

Menu

Le Canada et le Québec appuient trois projets visant à améliorer les réseaux d’aqueduc

Gaspé (Québec), le 28 avril 2017— Les gouvernements du Canada et du Québec protègent la santé de la population et contribuent à la préservation des cours d’eau en investissant dans des projets qui garantissent le maintien et l’efficacité des réseaux d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées et s’assurent ainsi de répondre aux besoins croissants des collectivités. Ces investissements permettront aussi de créer des emplois et de faire croître l’économie régionale.

La ministre du Revenu national et députée de Gaspésie‒Les Îles-de-la-Madeleine, l’honorable Diane Lebouthillier et le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, ont annoncé un investissement de près de 12,6 millions de dollars pour la réalisation de trois projets liés à l’eau en Gaspésie, dans le cadre du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU).

L’aide financière accordée à la Ville de Bonaventure et à la Ville de Gaspé contribuera à maintenir, à renouveler ou à développer leurs infrastructures afin d’assurer la production et la distribution d’une eau potable de qualité aux résidents ou à assurer l’évacuation et le traitement des eaux usées. Le gouvernement du Canada investira près de 7,6 millions de dollars pour ces projets et le gouvernement du Québec accordera une aide financière de plus de 5 millions de dollars, pour une contribution totale conjointe de près de 12,6 millions de dollars. Les municipalités compléteront le financement.

Rappelons que l’approbation des projets retenus dans le cadre du FEPTEU a été rendue possible grâce à la signature de l’entente de financement bilatérale Canada-Québec en juillet 2016, qui permet de financer des projets liés à l’eau dans l’ensemble du Québec.

Citations

« Nous sommes engagés à investir dans des infrastructures locales qui permettent aux Canadiens d’avoir accès à des services de traitement de l’eau et des eaux usées fiables et modernes. Ces nouveaux projets en Gaspésie permettront de protéger l’environnement ainsi que la santé et le bien-être des résidents. Nous continuerons de collaborer étroitement avec nos partenaires pour réaliser des investissements judicieux dans les infrastructures afin de protéger l’environnement et de préserver la santé publique tout en favorisant la croissance économique et la création d’emplois bien rémunérés pour la classe moyenne. »

– La ministre du Revenu national et députée de Gaspésie – Les Îles-de-la-Madeleine, l’honorable Diane Lebouthillier, au nom du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Amarjeet Sohi.

« Grâce à cet important investissement, deux municipalités de la Gaspésie pourront réaliser des projets répondant à leurs besoins en matière d’infrastructures liées à l’eau potable et au traitement des eaux usées. L’appui financier annoncé aujourd’hui démontre que c’est en travaillant en partenariat que nous améliorons la qualité de vie de nos concitoyens. »

– Le ministre de l’Éducation, du loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux

Faits en bref

  • Rappelons que grâce à son taux d’aide de base de 83 %, le Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées permet aux municipalités de réaliser des investissements de près de 800 millions de dollars. Le fonds comporte une enveloppe d’aide financière de 363,8 millions de dollars provenant du gouvernement du Canada à laquelle s’ajoute une contribution du gouvernement du Québec de 300 millions de dollars, ce qui porte le montant global de l’aide à près de 664 millions de dollars pour la période de 2016 à 2018.
  • Ce fonds fait partie du plan Investir dans le Canada, le plan historique de plus de 180 milliards de dollars du gouvernement du Canada visant à améliorer le transport en commun, les infrastructures vertes et sociales, les corridors de transport et les portes d’entrée qui appuient le commerce ainsi que les collectivités rurales et les collectivités du Nord.
  • Le Budget 2017 du gouvernement du Canada propose 21,9 milliards sur 11 ans pour des investissements dans les infrastructures vertes. Ce montant comprend 5 milliards de dollars qui seront disponibles aux fins d’investissements par l’entremise de la Banque de l’infrastructure du Canada.

Liens connexes