Diane Lebouthillier

Votre députée de


Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

Diane Lebouthillier

Votre députée de


Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

Menu

Le gouvernement du Canada offre de la formation professionnelle et des occasions d’emploi pour les jeunes Gaspésiens

New Richmond, Québec – le 5 avril 2018 – Aujourd’hui, l’honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national et le député d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, monsieur Rémi Massé, au nom de la ministre de l’Emploi du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, ont annoncé l’octroi de deux financements totalisant plus de 700 000 milles dollars qui aideront les jeunes des deux circonscriptions à acquérir des compétences et de l’expérience pratique.

La SADC Baie-des-Chaleurs reçoit une somme de 255 370$ dans le cadre du programme Connexion compétences. Les fonds consentis sont destinés au nouveau programme d’embauche permettant d’aider les jeunes de la Baie-des-Chaleurs à surmonter les divers obstacles à la recherche d’emploi. Ces jeunes devront être âgés entre 16 et 30 ans et éprouver de la difficulté à se trouver un emploi.

Pour une période de trois ans, les employeurs qui embaucheront un jeune dans ce programme pourront bénéficier d’une aide salariale de 85 % du salaire minimum pour une période entre 12 à 26 semaines.

Toujours en vertu du programme Connexion compétences, le gouvernement du Canada octroie également une aide financière de 448 954$ à CASA pour soutenir les jeunes participants anglophones de 16 à 30 ans à contrer les obstacles à l’emploi.

Les participants auront la chance de participer à des ateliers de développement de compétences et de connaissances et à des stages rémunérés.

Connexion compétences appuie des projets qui aident les jeunes qui doivent surmonter plus d’obstacles à l’emploi que d’autres à acquérir les compétences d’employabilité de base et une expérience de travail précieuse, ce qui les aidera par la suite à faire une transition réussie vers le marché du travail ou les bancs d’école. Les jeunes ciblés pourraient être des jeunes n’ayant pas terminé leurs études secondaires, des parents célibataires, des Autochtones, des personnes handicapées, des nouveaux arrivants ou des jeunes vivant dans des régions rurales ou éloignées.

 

Citations

« Nous savons que nos collectivités sont plus saines et plus fortes lorsque tout le monde y participe pleinement. Soutenir les jeunes dans leur transition vers le marché du travail et leur donner la formation dont ils ont besoin pour réussir est la clé pour faire croître notre économie et renforcer notre classe moyenne. »
– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

« Nous sommes fiers de travailler avec des organisations qui aident les jeunes à acquérir les compétences professionnelles et l’expérience de travail dont ils ont besoin pour réussir sur le marché du travail.

– L’honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national

« Le renforcement de nos communautés et de l’économie passent nécessairement par l’intégration des jeunes sur le marché du travail. Notre gouvernement est fier de soutenir les organismes locaux afin d’offrir la chance aux jeunes d’accéder à une formation, de développer leur compétence et de s’accomplir sur le marché du travail. »

– Rémi Massé, député d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

 

Les faits en bref

  • La prospérité future du Canada dépend de la capacité des jeunes de poursuivre des études et d’acquérir de l’expérience professionnelle afin de réussir. Chaque année, le gouvernement investit plus de 330 millions de dollars dans la Stratégie emploi jeunesse afin d’aider les jeunes à acquérir les compétences et l’expérience de travail dont ils ont besoin pour décrocher et conserver un bon emploi.
  • Grâce au budget de 2018, le gouvernement prévoit 448,5 millions de dollars supplémentaires sur cinq ans, à compter de 2018-2019, à la Stratégie emploi jeunesse. Cet investissement appuiera l’augmentation continue du nombre de placements professionnels financés par le programme Emplois d’été Canada en 2019-2020.
  • Le budget de 2017 accordait un montant supplémentaire de 395,5 millions de dollars sur trois ans. Avec les mesures du budget de 2016, ces investissements vont :
    • aider plus de 33 000 jeunes en situation vulnérable à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour trouver du travail ou reprendre leurs études;
    • créer 15 000 nouveaux emplois verts pour les jeunes Canadiens;
    • offrir plus de 1 600 nouvelles occasions d’emplois pour les jeunes dans le secteur du patrimoine.