Diane Lebouthillier

Votre députée de


Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

Diane Lebouthillier

Votre députée de


Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

Menu

À la découverte de la pointe Verte, en Gaspésie – Conservation de la nature Canada dévoile une nouvelle Destination Nature

Le 17 juillet 2018, Percé, secteur Saint-Pierre (Québec) – Les amoureux de la nature et les amateurs de plein air ont un nouveau sentier à explorer. Conservation de la nature Canada (CNC) a annoncé une nouvelle Destination Nature ouverte aux personnes de tous âges à utiliser et à apprécier. C’est l’un des dix nouveaux sites au pays.

L’organisme de bienfaisance a officiellement inauguré le sentier pédestre de la pointe Verte, située au sud de la pointe Saint-Pierre, entre Gaspé et Percé, en Gaspésie. Grâce à un appui financier de 25 000 $ de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, ce projet, d’une valeur totale de près de 100 000 $, vise à sensibiliser les usagers à l’importance de préserver ce milieu riche et fragile. Il donne aussi accès à un sentier pédestre en forêt qui débouche sur le bord de mer.

La ministre du Revenu national, Diane LeBouthillier, la mairesse de Percé, Cathy Poirier, ainsi que des employés de Conservation de la nature Canada et des partenaires du projet ont participé à l’annonce.

Entrecoupé de passerelles de bois, le sentier forme une boucle de 1,9 km sillonnant des paysages d’une beauté à couper le souffle, à l’extrémité orientale de la péninsule gaspésienne. D’un côté se trouve le littoral, avec ses falaises d’une dizaine de mètres de hauteur et sa vue imprenable sur le golfe du Saint-Laurent ; de l’autre s’étendent une forêt dense et de vastes prairies fleuries.

Au sortir de la forêt mixte se déploient l’horizon, des nuées de fous de Bassan tournoyant au-dessus des bancs de poissons ainsi que de grands rassemblements d’oiseaux marins faisant halte sur les rochers de la pointe Verte. Les phoques et les baleines se mêlent à ce tableau faunique hors du commun.

Ce site fait d’ailleurs maintenant partie du programme Destinations Nature de CNC, qui invite les gens à explorer certains des plus beaux paysages naturels du pays.

Grâce aux accès aménagés par CNC, on peut maintenant observer la nature dans le plus grand respect des espèces et des milieux naturels. Le sentier balisé limite en effet le piétinement des milieux fragiles, en plus de réduire le nombre de sentiers secondaires nuisibles. En encadrant les activités écotouristiques, telles que la randonnée, la photographie et l’ornithologie, CNC protège la richesse de la pointe Verte. Cette propriété a d’ailleurs été acquise par CNC en 2013 grâce, entre autres, au Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada.

CITATIONS

« Non seulement le panorama, aussi époustouflant que diversifié, de la pointe Verte émerveille, mais les panneaux informatifs qui agrémentent le nouveau sentier sensibilisent les visiteurs à la fragilité de ses habitats et à l’importance de les préserver. Bref, la pointe Verte leur réserve une expérience aussi relaxante qu’enrichissante. »à

 – Camille Bolduc, chargée de projets à CNC au Québec

« Au nom de ma collègue Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, je tiens à féliciter Conservation de la nature Canada pour le nouveau sentier de randonnée pédestre de la pointe Verte, qui permettra à plus de Canadiens de se rapprocher de la nature. Dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles, notre gouvernement collabore avec des partenaires afin de protéger le paysage magnifique de la Gaspésie. »

 – Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie – Les Îles-de-la-Madeleine.

« Rendre accessible un milieu naturel aussi riche en biodiversité dans des conditions qui permettent d’en protéger l’intégrité cadre tout à fait avec la mission de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement »

 – Carlo Gagliardi, directeur général de la Fondation.

« Habitat faunique Canada est très heureux de pouvoir contribuer à ce projet dirigé par CNC, l’un de ses meilleurs partenaires dans le domaine de la conservation. À l’échelle locale, ce projet permet de faire participer les propriétaires fonciers et le public à des activités de conservation et d’intendance qui les mettent en contact avec la nature; à l’échelle internationale, ce travail contribue à l’atteinte de nos objectifs dans le cadre du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine »

 – Cameron Mack, directeur général d’Habitat Faunique Canada.

REMERCIEMENTS

  • Mis en œuvre par CNC, ce projet a été rendu possible grâce à la précieuse contribution du Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada, de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, du U.S. Fish & Wildlife Service (par son North American Wetlands Conservation Act), de la Fondation de la faune du Québec et de Habitat faunique Canada.
  • L’organisme de bienfaisance Conservation de la nature Canada est le chef de file au Québec en matière de protection des milieux naturels en terres privées, ainsi que des animaux et des plantes qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont protégé plus de 1,1 million d’hectares de sites exceptionnels au pays, dont 45 000 au Québec. CNC conserve chaque jour de nouveaux territoires grâce à la collaboration d’individus, de propriétaires fonciers, d’entreprises, de groupes de conservation, de communautés locales et de gouvernements. C’est en acquérant et en protégeant ces milieux naturels qu’il est possible de les rendre accessibles aux générations présentes et futures. Pour en savoir plus, visitez conservationdelanature.ca.
  • Administré par CNC, le Programme de conservation des zones naturelles (PCZN) du Gouvernement du Canada est un partenariat public-privé unique visant à accélérer la conservation des terres dans les communautés du sud du Canada. CNC et ses partenaires bonifient les fonds fédéraux avec des contributions de contrepartie. Les habitats conservés dans le cadre du PCZN consolident la protection des corridors naturels et d’autres aires protégées
  • La Fondation Hydro-Québec pour l’environnement soutient des organismes qui œuvrent concrètement à la protection, à la restauration et à la mise en valeur des milieux naturels et qui s’efforcent de sensibiliser les collectivités locales aux enjeux environnementaux particuliers de leur milieu de vie. De 2001 à 2017, la Fondation a accordé 14,8 millions de dollars à 272 projets mis en œuvre dans toutes les régions administratives du Québec. La valeur globale de ces projets est estimée à un peu plus de 48 millions de dollars. Pour en savoir plus sur les différents projets auxquels la Fondation a contribué, visitez le site www.hydroquebec.com/fondation-environnement.
  • La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C’est grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, des milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2 000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.
  • Habitat faunique Canada est un organisme sans but lucratif axé principalement sur la conservation des habitats fauniques. HFC investit judicieusement les fonds provenant du programme du Timbre et des lithographies sur la conservation des habitats fauniques soutenu par les chasseurs de sauvagine. Depuis 1985, HFC a investi plus de 50 millions de dollars pour appuyer plus de 1500 projets de conservation partout au Canada, ces projets ont aidé à protéger des écosystèmes importants et d’innombrables espèces sauvages. Pour en savoir plus, veuillez visiter le site : www.whc.org/fr.