Diane Lebouthillier

Votre députée de


Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

Diane Lebouthillier

Votre députée de


Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

Menu

Le Canada et le Québec appuient un projet pour améliorer la sécurité des infrastructures publiques de Grande-Rivière

 

Le 3 août 2018, Grande-Rivière (Québec) – Les gouvernements du Canada et du Québec reconnaissent qu’investir dans les infrastructures est fondamental pour favoriser la croissance économique, renforcer la sécurité publique et protéger les collectivités contre les désastres naturels.

La ministre du Revenu national, l’honorable Diane Lebouthillier, et la ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay, ont annoncé aujourd’hui que les gouvernements du Canada et du Québec investiront chacun plus de 67 000 dollars pour procéder à l’enrochement de la rue du Bord-de-l’Eau à Grande-Rivière.

Cette aide provient du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Infrastructures provinciales-territoriales — Fonds des petites collectivités. La Ville de Grande-Rivière versera également un montant de plus de 67 000 dollars, pour un investissement gouvernemental-municipal totalisant plus de 201 000 dollars.

Les travaux d’enrochement permettront de protéger la rue du Bord-de-l’Eau des effets de l’érosion et d’atténuer les risques d’effondrement de celle-ci. De plus, le projet assure aux citoyens le maintien de l’accès direct à la route 132.

CITATIONS

« Plus que jamais, les collectivités doivent prendre des mesures pour atténuer les impacts des conditions climatiques extrêmes. Ce projet d’enrochement de la rue du Bord-de-l’Eau aidera à protéger l’environnement tout en améliorant la sécurité publique et la qualité de vie des résidents de Grande-Rivière. Le gouvernement du Canada sait que le renouvellement des infrastructures publiques clés comme celle-ci joue un rôle important afin de bâtir des communautés fortes et résilientes. »

– La ministre du Revenu national, l’honorable Diane Lebouthillier, au nom du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable François-Philippe Champagne

« Il est important de planifier les travaux de construction d’infrastructures de manière durable et sécuritaire en évaluant tous les enjeux potentiels. Le fait de prévoir les risques d’érosion et de renforcer la sécurité aux abords de ce cours d’eau en est un bon exemple. »

– La ministre déléguée aux Transports, Mme Véronyque Tremblay

« Pour les citoyens de la région, la rue du Bord-de-L’Eau est un lien essentiel pour rejoindre la route 132, ce qui confirme la nécessité de poser des gestes concrets pour assurer la sécurité et la qualité de vie des citoyens et des entreprises du secteur. Je salue cet investissement qui viendra rassurer toute la population de la région. »

– Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Pierre Moreau

« Les puissants événements météorologiques, que l’on a connus dans la dernière décennie, combinés à la faiblesse des formations géologiques côtières ont accentué de façon importante l’érosion de nos berges mettant en danger plusieurs de nos infrastructures. Cette situation est très préoccupante pour une petite municipalité. Cette aide financière nous permettra d’intervenir efficacement en réhabilitant la section la plus vulnérable de la rue du Bord-de-l’Eau qui avait déjà commencé à s’affaisser. »

– Le maire de Grande-Rivière, M. Gino Cyr

LES FAITS EN BREF

  • Le Fonds des petites collectivités est un programme conjoint fédéral-provincial, coordonné par Infrastructure Canada, en partenariat avec les provinces et les territoires. Au Québec, il est géré par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Ce programme vise à offrir aux municipalités canadiennes de moins de 100 000 habitants un soutien financier pour qu’elles puissent, notamment, se doter d’infrastructures qui contribuent, entre autres, à atténuer les risques de catastrophes naturelles.
  • Le gouvernement du Canada investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans le transport en commun, les infrastructures vertes et sociales, les infrastructures de transport à l’appui du commerce ainsi que dans les collectivités rurales et nordiques du Canada.
  • Le Plan québécois des infrastructures 2018-2028 prévoit des investissements de près de 7,3 milliards de dollars dans le secteur des infrastructures municipales sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. En ajoutant les contributions du gouvernement du Canada et des municipalités, plus de 14,3 milliards de dollars seront investis dans les infrastructures municipales au Québec au cours de cette période.

LIENS CONNEXES